Approche
complémentaire

Toute une variété de thérapies agissent en harmonie avec les mécanismes d’autoguérison du corps, incitant le patient à participer activement au processus et mettant l’accent sur le bien-être ainsi que sur la prévention des maladies.

La médecine complémentaire regroupe un large ensemble de pra­tiques de soins. Véritable axe de complémentarité, elle renvoie au principe de traiter le patient dans sa globalité et pas seulement de s’attacher à traiter un organe, un symptôme ou une fonction précise.

La médecine intégrative, quant à elle, prend le meilleur des deux mondes; elle intègre avec pertinence des pratiques de soins de la médecine complémentaire à celles de la médecine conventionnelle. En composant avec ces deux approches, le parcours de soins du patient s’en voit amélioré. La personne est considérée dans sa globalité (corps, esprit, âme) et dans une dimension thérapeutique personnalisée.

Conception de la maladie

Modèle conventionnel
Schéma modèle maladie
Modèle intégratif
Nouvelles perspectives thérapeutiques

Cette émergence ouvre des perspectives résolument nouvelles dans le domaine thérapeutique: le patient voit les multiples aspects de son mode de vie pris en compte, la prévention prend une place essentielle où l’interdisciplinarité devient le maître mot.

L’approche complémentaire intégrative redéfinit alors la prise en charge du patient et son rôle.

Promotion de la santé

D’un côté, l’équipe thérapeutique apporte au patient tous les soins nécessaires pour recouvrer la santé et le mieux-être. De l’autre, le patient joue un rôle actif, en se réappropriant sa santé. Il va désormais contribuer, dans une pratique quotidienne, à développer un art de vivre et ainsi permettre un changement durable.

Nos soins complémentaires

Ces soins, apparentés à la médecine préventive, sont également accessibles à toute personne soucieuse de préserver ou recouvrer la santé et le bien-être dans leur globalité.

Application oncologique

La prise en charge du cancer, changement de paradigme

Avec l’avancée considérable des traitements conventionnels, le cancer a évolué en maladie chronique. La durée de vie des patients, tout comme leur qualité de vie, se sont imposées comme un axe essentiel dans une prise en charge profondément remodelée.

Les thérapies complémentaires se sont ainsi imposées et deviennent incontournables; elles permettent de mieux gérer les symptômes immédiats et différés liés au cancer, de promouvoir les changements de mode de vie ainsi que d’améliorer la qualité de vie des patients.