Accueil  >  Soins & Traitements  >  Yoga thérapie

Yoga thérapie

Accompagnement harmonieux et adapté à la personne, la yoga thérapie s’inscrit dans une relation d’aide entre le patient et le thérapeute.

Pratique millénaire, le yoga est fondé sur la compréhension que nos émotions et pensées interagissent avec notre corps, que les problèmes physiques sont parfois les symptômes de malaises psychiques. Au-delà du bien-être qu’elle procure, la yoga thérapie renforce l’image de soi en nous aidant à mettre à profit nos ressources intérieures.

Quand la maladie vient bouleverser l’équilibre de l’organisme, cela provoque une remise en question souvent radicale. La yoga thérapie accompagne le patient en l’aidant à retrouver le calme dans la tempête.

L’enseignement individuel constitue la transmission la plus efficace du yoga; il est ainsi possible d’évaluer pleinement ce que l’on peut demander à son corps et prendre la mesure de ses forces, de ses ressources.

Le point de départ, c’est tout d’abord son souffle, ce qui nous inspire…

Bienfaits & indications

  • Stress, tension
  • Anxiété, détresse
  • Fatigue, insomnie
  • Santé physique, mentale
  • Bien-être, mieux-vivre

Application oncologique

La yoga thérapie est une véritable alliée dans le combat contre la maladie; elle permet, entre autres, d’améliorer la qualité de vie ainsi que la santé émotionnelle.

  • Armer et al. The Impact of Yoga on Fatigue in Cancer Survivorship: A Meta-Analysis JNCI Cancer Spectrum (2020) 4(2)
  • Hardoerfer et al. Effect of Yoga Therapy on Symptoms of Anxiety in Cancer Patients Oncol Res Treat 2018;41:526-532
  • Buffart LM, van Uffelen JG, Riphagen II, Brug J, van Mechelen W, Brown WJ, Chinapaw MJ. Physical and psychosocial benefits of yoga in cancer patients and survivors, a systematic review and meta-analysis
    of randomized controlled trials. BMC Cancer. 2012 Nov 27;12:559
  • Dong B, Xie C, Jing X, Lin L, Tian L. Yoga has a solid effect on cancer-related fatigue in patients with breast cancer: a meta-analysis. Breast Cancer Res Treat. 2019 Aug;177(1):5-16